Déprogrammé de l'émission, Michel Onfray réagit dans un communiqué

Share

Dans ce texte, l'essayiste revient sur la photo du président en compagnie de deux jeunes Saint-Martinois torses nus dont l'un fait un doigt d'honneur.

"Mon Chéri, je me permets en effet cette familiarité, mon cher Manu, car des photos t'ont récemment montré partout sur la toile aux Antilles enlaçant un beau black, bodybuildé en prison et luisant de sueur tropicale, ce qui semblait te ravir jusqu'au plus profond - si tu me permets l'expression..." Des mots qui n'ont pas manqué de faire réagir et qui ont été jugés homophobes. Il se dit victime d'une "censure de la part du service public audiovisuel".

Alors qu'il devait être invité sur les plateaux de France 5 dans le but de présenter son nouvel ouvrage intitulé "Le deuil de la mélancolie ", paru le 6 septembre dernier, Michel Onfray a finalement été décommandé.

Interrogé par le Parisien, Benoît Thévenet, directeur général de 17 Juin Production, a assuré que c'était leur choix et non pas celui de France 5, de déprogrammer Michel Onfray: "Ce n'est pas de la censure". Nous ne voulions pas participer au bad buzz autour des propos de sa lettre ouverte. Christian Gerin, longtemps producteur de l'émission, a également interrogé par le quotidien et ne partage pas l'avis de son confrère.

"Je ai appelé Marina Carrère d'Encausse pour lui dire: Tu déconnes à plein tube, raconte-t-il". C'est lamentable de le décommander pour ces raisons. "Pourquoi les philosophes n'auraient-ils pas le droit à la satire?"

Share