Melania Trump boucle sa tournée africaine en Égypte

Share

Le voyage de Melania Trump intervient alors qu'à Washington le débat politique est vif à quelques semaines des élections de mi-mandat au Congrès où la majorité républicaine doit affronter en novembre un possible regain des démocrates.

Jeudi, ce dernier l'a encouragé publiquement dans un tweet: "Notre formidable Première Dame, Melania, s'en sort très bien en Afrique". Alors que ses passages au Ghana et au Malawi, sans incident, n'avaient suscité que peu de commentaires, le séjour kényan de Melania Trump lui a valu une volée de critiques et de moqueries.

Alors qu'elle est en visite au Kenya pour sa tournée africaine en solo, la première dame est apparue vendredi en pantalon beige et chemise blanche qu'elle a assortie avec un casque colonial.

Ce casque, symbole de la domination occidentale en Afrique et plus généralement des colonies outremer, était porté exclusivement par les colons, propriétaires des domaines agricoles et d'esclaves.

Elle visitera ensuite les célèbres pyramides de Guizeh, près du Caire, et devrait aussi, selon la presse égyptienne, se rendre sur le chantier du futur grand musée qui abritera les riches collections d'antiquités égyptiennes.

Mme Trump a quitté l'Égypte en fin d'après-midi.

L'aide militaire américaine à l'Égypte de 1,3 milliard de dollars, avait alors été temporairement suspendue en réaction à la répression contre les partisans de M. Morsi et aux violations des droits de l'Homme.

Au Ghana, elle s'est rendue dans un ancien fort esclavagiste. A Lilongwe au Malawi, où elle a visité une école primaire jeudi, elle a été accueillie par des slogans anti-Trump. L'épouse de Donald Trump s'est ainsi vêtue pour effectuer un safari dans le parc national de Nairobi après avoir donné le biberon à un éléphanteau.

Share