Mort du grand Charles Aznavour : hommage en images

Share

Le Premier ministre arménien n'a pas attendu pour rendre hommage à Aznavour, dont la mort est " une perte énorme pour le monde entier ". Le chanteur fonde le comité Aznavour pour l'Arménie pour collecter des fonds.

L'Assemblée nationale a salué lundi Charles Aznavour avec une ovation debout des députés, le président Richard Ferrand évoquant un homme qui incarnait "talentueusement l'appartenance à plusieurs cultures". Une édition de Taratata spéciale Charles Aznavour sera ensuite diffusée à 22H40.

Ambassadeur mondial de la chanson française, il n'en oublie pas moins ses origines arméniennes.

Né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris de parents arméniens, chantait l'universalité et avait très tôt intégré le métissage des genres musicaux d'où qu'ils viennent, devenant ainsi l'idole des générations issues de l'immigration. Avant sa première parisienne, Charles Aznavour a rodé son spectacle en province. "Il y a tant de grands artistes dans le monde, et je suis surpris, agréablement, mais surpris quand même".

Un sentiment partagé dans sa terre de cœur, où une place porte son nom en plein centre-ville de la capitale, Erevan. Une statue a été érigée en son honneur dans la deuxième ville du pays, à Gyumri.

Fidèle téléspectateur de C à vous, Charles Aznavour ne s'en cachait pas et c'est avec un plaisir non dissimulé que le chanteur de 94 ans s'était rendu vendredi dernier sur le plateau de l'émission présentée par Anne-Élisabeth Lemoine sur France 5.

Share