Séisme en Indonésie : les trois Français un temps disparus ont été retrouvés

Share

Le dernier bilan de 420 morts, fourni par le responsable de l'agence de gestion des catastrophes, cité par l'agence Antara, pourrait encore augmenter tandis que les informations filtrent petit à petit de la zone frappée par un séisme de magnitude 7,5 puis par un tsunami vendredi. Les secours continuent de dégager de nouvelles victimes des décombres de la ville dévastée de Palu.

L'envoyé spécial de franceinfo à Palu, en Indonésie, décrit une situation de chaos, après le séisme et le tsunami qui ont ravagé l'île de Célèbes. Des raz-de-marée s'étaient déjà produits en 1927 et en 1968 à Palu, une ville située au fond d'une baie étroite large de 2 km et longue de 10 km, ce qui amplifie la puissance des vagues en cas de tsunami. Les services diplomatiques tentent d'entrer en contact avec eux, mais ces personnes se trouvent en principe loin de la ville de Palu.

Diffusées par des chaînes de télévision locales, des enregistrements vidéo montrent les vagues s'engouffrant dans les bâtiments du littoral, ravageant les maisons et dispersant des conteneurs. "Les habitants ont paniqué et se sont enfui de leurs maisons", a-t-il dit selon un communiqué. La France a fait part de son intention d'apporter son soutien aux autorités indonésiennes.

Au moment du séisme, 71 étrangers se trouvaient à Palu et la plupart sont en cours d'évacuation, a indiqué le porte-parole. À Palu (...) il y a des bâtiments, des maisons, qui ont été détruites. La terre a aussi tremblé sur l'île voisine de Kalimantan, à Samarinda, de l'autre côté du détroit de Makassar.

Le bilan a doublé en l'espace de quelques heures. Ce séisme est d'une magnitude plus importante que la série de violents tremblements de terre qui ont fait plus de 500 morts et environ 1.500 blessés cet été sur l'île de Lombok, voisine de Bali.

L'Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne et eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

En 2006, près de 6000 personnes ont péri dans un séisme qui a frappé l'île de Java. Elle recommande aux populations du centre et de l'est de l'île de s'éloigner du rivage et gagner les hauteurs.

Son épicentre se situe à 78 kilomètres au nord de Palu, capitale de la province du centre des Célèbes. Une alerte au tsunami a été déclenchée.

Share