Ryanair ouvre deux bases en France, à Bordeaux et Marseille

Share

Alors que la low cost irlandaise Ryanair vient d'annoncer l'ouverture de deux bases sur le territoire français en justifiant sa décision par un arrêt récent de la Cour de Cassation en sa faveur, le syndicat SNPL France ALPA rappelle qu'il sera particulièrement attentif au respect des conditions de travail et d'emploi des futurs pilotes basés en France.

La compagnie à bas coûts irlandaise indiquait en janvier détenir 6% de parts de marché en France où elle est présente dans 31 aéroports, contre 15% en Europe.

Il s'agit d'un retour dans le pays pour la première compagnie européenne qui n'avait plus de base dans l'Hexagone depuis 2011 et la fermeture de celle de Marseille.

Selon Ryanair, ce développement hexagonal conduira à la création de 60 postes et 1800 emplois indirects sur chacun des deux aéroports.

Ryanair avait d'ailleurs été condamnée en octobre 2014 par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à 200.000 euros d'amende et à payer 8,1 millions d'euros de dommages et intérêts pour travail dissimulé sur sa base de Marseille-Marignane entre 2007 et 2010.

En revanche, le transporteur irlandais explique que la majorité de ses salariés travaillera normalement, ce qui lui permet d'assurer plus de 92 % de ses 2 400 vols prévus ce jour-là.

ÉconomieGrève: Ryanair annule finalement 150 vols pour vendredi dans l'Union européenneÉconomieRyanair: Certains bagages transportés en cabine vont devenir payantsEconomieVIDEO. Les pilotes belges de la BeCA (Belgian Cockpit Association) se joindront eux aussi au mouvement. L'appel à la grève concerne le personnel navigant d'Espagne, de Belgique, des Pays-Bas, du Portugal et d'Italie.

Share