48 vols Ryanair annulés vendredi en Belgique

Share

La commissaire européenne à l'Emploi Marianne Thyssen a répété mercredi que Ryanair devait avant tout respecter les législations européennes en vigueur: après son entretien avec le CEO Michael O'Leary, elle a déclaré dans un communiqué que le respect du droit communautaire n'est pas " quelque chose sur lequel les travailleurs devraient avoir à négocier, ni quelque chose qui peut être fait différemment d'un pays à l'autre ".

Mardi, Ryanair avait donné une première prévision de 190 vols annulés, estimant alors que 30.000 clients seraient affectés par ce mouvement social, qualifié une nouvelle fois d'"inutile".

L'appel à la grève concerne le personnel navigant d'Espagne, de Belgique, des Pays-Bas, du Portugal et d'Italie.

Vérification faite, directement sur le site de réservation de Ryanair, une vingtaine de vols, au moins, ont été annulés pour la journée du 28 septembre au départ d'un aéroport belge (généralement, le vol retour l'est donc aussi).

La commissaire européenne rappelle à Ryanair qu'"avec le succès vient aussi la responsabilité".

Ryanair a annoncé l'annulation de 150 vols en raison de la grève du personnel de cabine et de pilotes de plusieurs pays européens dont la Belgique prévue vendredi. "Il faut annuler cette grève de vendredi, non soutenue, au bénéfice de la compagnie dont l'image a fortement été écornée et des clients qui veulent pouvoir réserver leurs billets normalement sans craindre de futures grèves", a ajouté la patron de la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts. "C'est l'endroit d'où les travailleurs partent le matin et reviennent le soir, sans que l'employeur ait à couvrir les frais", insiste-t-elle, soulignant que le marché " n'est pas une jungle ".

La compagnie tente d'éteindre la contestation en signant dernièrement plusieurs accords avec des syndicats, notamment au Royaume-Uni, en Irlande et en Italie, dans lesquels la direction accepte des augmentations de salaires et des améliorations des conditions de travail.

Environ 30.000 passagers (sur 450.000) sont concernés par ces annulations.

Share