Quand Alexandre Benalla dégaine son arme pour un selfie... en plein restaurant

Share

Un Glock à la mainAvec ce titre "Benalla dégaine son arme pour un selfie", Médiapart raconte comment une serveuse du restaurant Les Archives, s'est prise en photo avec Alexandre Benalla, et deux autres membres du service d'ordre du candidat. Alexandre Benalla accepte et glisse à la jeune femme qu'une "surprise" l'attend sur le cliché.

Tout en s'interrogeant sur la raison de savoir pourquoi l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron était armé ce soir-là et quelle autorisation il possédait, Mediapart souhaite toujours obtenir un éclairage à ce sujet soit de l'Élysée sois du protagoniste de l'affaire, qui a d'ailleurs annulé la rencontre avec le média au dernier moment.

Alexandre Benalla a-t-il menti en affirmant qu'il n'avait pas porté son arme en dehors du siège du QG de campagne d'En Marche? Et non pas pour assurer la sécurité du président de la République. Une photo, révélée par Mediapart, qui aurait été prise la nuit du 28 avril 2017, présente l'ex-chargé de mission arme à la main.

Une fois Emmanuel Macron élu, Alexandre Benalla n'obtiendra un permis de port d'arme que le 13 octobre 2017 dans le cadre de ses missions à l'Elysée, avait indiqué le 23 juillet le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale. À cette époque, Macron est candidat à la présidentielle et Alexandre Benalla chargé "de la sûreté et de la sécurité" d'En Marche!.

S'il s'agit de son arme, cela pose un problème majeur, car à cette date, Benalla n'a pas d'autorisation de port d'armes. Ce selfie vient également contredire ses déclarations à la rédaction du Monde. En effet, en avril 2017, il n'était pas autorisé à détenir une arme en dehors du QG de campagne.

Mediapart a également dévoilé une seconde photographie avec la même serveuse qui prend une photographie avec le chef de l'Etat Emmanuel Macron.

Share