Un chirurgien d'Amiens opère le mauvais genou

Share

"C'est seulement quand il s'est rendu compte que mon ménisque était sain qu'il s'est rendu compte de l'erreur", raconte Ali au Courrier Picard.

En salle de réveil, et alors que l'opération a duré beaucoup plus longtemps que prévu, le médecin reste très évasif et tient des propos plutôt rassurants.

Le 6 avril 2017, alors qu'il devait l'opérer du genou gauche pour un problème à la corne du ménisque, le chirurgien a commencé par ouvrir la jambe droite. Une erreur qu'il n'avouera qu'après qu'Ali ait été alerté par des pansements posés sur ses deux jambes.

Une procédure en contentieux est en cours, mais il risque de s'écouler de longs mois avant que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Preuve de l'erreur initiale, la jambe droite était rasée, pas la gauche. Ce n'est que lorsqu'il a ouvert son patient qu'il s'est rendu compte de sa bêtise.

Il n'y avait rien de normal: l'équipe médicale s'est trompée de genou. L'homme quitte l'hôpital les deux jambes immobilisées, complètement dépendant et obligé d'arrêter le travail pendant trois mois. Selon lui, le médecin ne lui a également prescrit des soins que pour le genou gauche. Il va se faire opérer de nouveau par. un autre spécialiste, rapporte la même source.

Share