Tour d'Espagne : Simon Yates a remporté la 73e édition de la Vuelta

Share

Soit le trio de tête le plus jeune de l'histoire de la Vuelta depuis 1936, beau symbole du rajeunissement du cyclisme sur route autour de nouvelles figures comme le Néerlandais Tom Dumoulin (27 ans) ou le Colombien Egan Bernal (21 ans). Cinquième de la Vuelta, l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) a fait un bond de 8 places pour se retrouver sur la troisième marche du podium. Quatrième coureur à avoir franchi la ligne, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) va finir l'épreuve à la 6e place. "En terme d'enthousiasme, d'envie et de forme, je crois que j'ai tous les éléments pour bien figurer".

Le champion du monde en titre Peter Sagan, lui, a échoué sur cette Vuelta à la 2e place du maillot vert.

Le Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) a pour sa part décroché le maillot blanc à pois bleus de meilleur grimpeur, tandis que Simon Yates a aussi rapporté à Madrid le maillot blanc du combiné.

C'est un bel aboutissement pour Yates d'avoir réussi ramener le maillot rouge jusqu'à l'arrivée à Madrid: en mai dernier, le Britannique, longtemps porteur du maillot rose de leader du Tour d'Italie, avait craqué lors de la dernière semaine. Il va conclure le triptyque des Grands Tours qui parlent plus que jamais anglais. En effet, le parcours très montagneux devrait parfaitement convenir à ce grimpeur de poche (1,72m, 58kg). Le Gallois Geraint Thomas (Sky), lauréat du Tour de France, est 4e, alors que Greg Van Avermaet (BMC) est 5e. Par le passé, l'Espagne (en 2008) ou la France (en 1964) avaient déjà réussi un tel carton plein sur Giro, Tour et Vuelta la même année.

Les trois Grands Tours ne devraient pas échapper à une mainmise 100% britannique cette année.

Share