La côte Est sous les eaux après le passage de Florence

Share

L'ouragan est classé en catégorie 1 sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte cinq.

Des images captées à Topsail Beach, en Caroline du Nord, montrent l'auvent d'une station-service de BP être littéralement soulevé du sol par les vents.

L'ancien ouragan Florence, devenu tempête tropicale, devrait continuer à s'essouffler dimanche à mesure qu'il s'enfonce dans les terres de Caroline du Nord et du Sud, mais il laisse derrière lui des scènes de dévastation que les pluies "phénoménales" qui se déversent depuis vendredi continuent d'accentuer. Une autre femme, malade, est décédée, car les secours n'ont pas pu parvenir jusqu'à elle à cause des arbres bloquant les rues.

L'ouragan Florence a provoqué la mort de quatre personnes depuis qu'il a touché terre vendredi matin sur la côte Est des Etats-Unis, accompagné de pluies diluviennes qui ont provoqué des crues en Caroline du Nord et du Sud.

Alors que la pluie venait de s'arrêter après être tombée sans discontinuer ou presque depuis que l'ouragan Florence a touché terre vendredi, Logan Sosebee a sorti son kayak pour transporter des vivres de l'autre côté de la rivière en crue. Les autorités locales sont néanmoins inquiètes par son amplitude et sa lenteur (6 km/h).

Des pluies de cette intensité n'arrivent "qu'une fois tous les mille ans", a lancé Roy Cooper, soulignant que le niveau des rivières "va monter pendant des jours".

Dans la ville portuaire de Wilmington, des arbres ont été déracinés, des panneaux renversés et des vitres brisées sous la force du vent et des trombes d'eau.

Un pick-up traverse les eaux profondes après que la rivière Neuse a traversé ses rives et inondé la rue lors de l'ouragan Florence à River Bend en Caroline du Nord

Selon les médias locaux, un homme de 77 ans est décédé dans le même comté après avoir été emporté par une rafale de vent. Un rideau serré de pluie s'abattait sur l'océan dans l'après-midi.

Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l'abri, loin du littoral.

Autour de la ville de Hampstead, sur la côte de Caroline du Nord, des habitants évacués tentaient de rentrer chez eux pour constater les dégâts malgré les routes inondées, selon un journaliste de l'AFP. Au total, ce sont plusieurs millions de personnes qui devraient devoir se passer de courant, avertissent les compagnies d'électricité. Plus de 150 centres d'accueil de cet Etat ont accueilli 20.000 personnes. Mais certains n'ont pas suivi cette consigne.

Certaines zones inondées sont en revanche trop dangereuses pour que " nos secouristes interviennent ", a expliqué un responsable de la Fema.

Environ 750.000 foyers étaient privés de courant samedi en Caroline du Nord, selon les services de gestion des urgences.

La tempête doit s'enfoncer vers l'intérieur des terres jusqu'à samedi avant de virer dimanche vers le nord, selon le NHC, avec une "perte importante d'intensité".

Cinq personnes ont été arrêtées pour pillage, selon la police de Wilmington, qui a instauré un couvre-feu nocturne.

Share