Un geste chirurgical audacieux sauve un bébé de la mort — Toulouse

Share

Un bébé, condamné par une maladie cardiaque rare, a été sauvé au CHU de Toulouse, rapportent nos confrères de France Bleu Occitanie.

Selon Fabio Cuttone, "Ce cas était très complexe, avec des associations d'anomalies totalement atypiques, jamais rencontrées jusqu'alors dans la littérature médicale". Mais nous avons privilégié le bénéfice patient à long terme et redonner à l'enfant un cœur sans anomalie. Pour tenter de le sauver, le Dr Fabio Cuttone, chirurgien cardiopédiatre de l'hôpital des Enfants au CHU de Toulouse, va réaliser un acte chirurgical très complexe.

Présentant un ventricule droit à double issue (VDDI) associé à une malposition des gros vaisseaux, le petit garçon est en réalité venu au monde avec un coeur "branché à l'envers". Le petit garçon a dû subir deux interventions chirurgicales et alors que les médecins ne lui donnaient que quelques mois. Pour tenter de sauver l'enfant, le Dr Fabio Cuttone n'a donc pas hésité à l'opérer une première fois en urgence quand il avait trois jours, puis une seconde fois en avril 2018 à l'âge de sept mois pour lui reconstruire le cœur.

En France, dans le cas de pathologies similaires, très peu de centres hospitaliers exécutent ce geste qui permet de redonner un cœur normal au patient (à la différence des autres techniques utilisées plus couramment). L'intervention va durer 140 minutes, au cours desquelles son cœur est mis en arrêt pour permettre l'acte.

Quant au petit Alex, après 15 jours seulement d'hospitalisation, il a pu rentrer chez lui et se porte désormais comme un charme, même s'il bénéficie toujours d'un suivi attentif de la part de l'hôpital. Agé de 13 mois maintenant, il effectue une visite mensuelle au CHU de Toulouse pour s'assurer que tout va bien.

Share