Super typhon. Le chaos à Hong Kong, 30 morts aux Philippines

Share

Selon la police, deux personnes ont été retrouvées ensevelies après un glissement de terrain lié aux fortes pluies provoquées par le typhon, qui a touché terre en pleine nuit, à Luçon, la principale île de l'archipel philippin. Beaucoup de cultures sont dévastées à un mois des récoltes."Nous sommes déjà pauvres et voilà que cette tempête nous arrive", se lamente auprès de l'AFP Mary Anne Baril, 40 ans, dont les cultures ont été détruites dans la tempête.

Les Philippines sont chaque année frappées par une vingtaine de typhons qui font généralement des centaines de morts et contribuent à ce que des millions de leurs habitants restent dans une situation de grande précarité. Parmi les victimes de Mangkhut, figurent notamment une jeune fille qui s'est noyée et un agent de sécurité tué par la chute d'un mur.

A Hong Kong, où l'Observatoire météorologique avait émis le niveau d'alerte maximal, le typhon, avec des rafales de vent de plus de 230 km/h, a fait au moins 213 blessés, d'après le gouvernement local. L'île, certes située à plusieurs centaines de kilomètres des Philippines et de la trajectoire du typhon, subit les fortes précipitations entraînées par Mangkhut.

Après le passage de Mangkhut, qui se dirige désormais vers les zones densément peuplées du sud de la Chine, les sauveteurs philippins ont été déployés dans les régions rurales et vallonnées les plus violemment touchées. D'ordinaires bondées, les rues de la ville sont totalement désertes et d'impressionnantes vagues déferlaient dans la baie pourtant protégée de Victoria Harbour.

Les autorités de Macao, qui avaient été fortement critiquées pour leur manque de préparation lors du typhon Hato en août 2017, ont décidé la fermeture des 42 casinos de la ville, pour la première fois de leur histoire. Rares étaient les voitures s'aventurant dans les grandes artères de la mégapole jonchées d'arbres arrachés. Dans toute la ville, les fenêtres ont tremblé.

Nombreux sont les habitants qui ont scotché leurs vitres dans l'espoir de les consolider, au point que certaines échoppes ont fait monter samedi les prix des rubans adhésifs, victimes d'une razzia.

"Parmi tous les typhons cette année, celui-ci (Mangkhut) est le plus fort, les vents qui l'accompagnent sont les plus violents", a dit à l'AFP le prévisionniste de l'Agence météorologique japonaise Hiroshi Ishihara. "C'est une course contre la montre", raconte par téléphone à l'AFP Lau King-cheung, un habitant.

Des vagues géantes, semblables à celles d'un tsunami, avaient tout dévasté sur leur passage.

Les étagères des boulangeries et des supermarchés hongkongais se vidaient rapidement, les habitants stockant des provisions en vue de l'arrivée du typhon. La catastrophe avait fait plus de 7350 morts ou disparus.

La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacifique prévoit l'annulation de plus de 400 vols sur les trois prochains jours. Le même phénomène était observé dans le territoire chinois voisin de Macao. Deux personnes sont décédées aux Philippines, où le typhon a frappé le nord du pays avec des vents violents et des pluies torrentielles, et une à Taïwan où une femme a été emportée par la mer déchaînée.

Share