Vidéos. L’ouragan Florence commence à battre la côte est américaine

Share

Des vagues, susceptibles d'atteindre quatre mètres, parcourront jusqu'à trois kilomètres à l'intérieur des terres.

Vu de l'espace, l'ouragan est impressionnant et très esthétique. "Les vents soutenus ont faibli à 205 km/h avec des rafales plus fortes", a précisé le NHC dans son bulletin de 14H00 (18H00 GMT).

Aux États-Unis, les littoraux de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud se sont littéralement vidés, alors que l'ouragan Florence, rétrogradé en catégorie 3, se rapproche.

La côte atlantique américaine se prépare à subir de plein fouet l'impact de l'ouragan Florence qui, avec des pluies diluviennes poussées par des vents violents, menace de provoquer des inondations catastrophiques.

Comme à Wilmington, la célèbre station balnéaire de Caroline du Sud ressemblait à une ville-fantôme: rues désertes, stations essence fermées et fenêtres calfeutrées. Dans cet État, plus de 150 000 foyers étaient privés d'électricité à la même heure. L'eau devrait monter entre 1,8 et 2,7 m au plus fort de la tempête, selon le NHC.

Avant que les employés n'évacuent les installations de l'avionneur américain, Boeing a transporté plusieurs 787 Dreamliner vers un aéroport situé près de son usine à fuselage à Everett, dans l'État de Washington au nord-ouest du pays, à l'opposé de la Caroline du Sud, a précisé la porte-parole de la compagnie, Libba Holland. Pour ceux qui n'ont pas voulu ou pu partir, plusieurs centres d'accueil ont été mis en place. "Mais ça va aller", assure-t-il. Sur l'immense plage, certains ont même défié les éléments en surfant sur les premières grosses vagues amenées par l'ouragan.

Une équipe de volontaires a fait le voyage depuis la Louisiane, victime de graves inondations en 2016, pour participer aux opérations de secours.

L'armée est mobilisée pour aider l'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (Fema) à faire face au risque. Plus de 1.000 vols ont déjà été annulés à l'approche de l'ouragan, selon les médias américains.

Share