Etats-Unis - L'ouragan Florence se dégonfle

Share

Des inondations sont également à craindre puisque les précipitations attendues atteignent les 50 centimètres par endroits.

L'ouragan devrait ensuite se diriger vers l'ouest et pourrait causer des inondations catastrophiques à l'intérieur des terres.

Après la Caroline du Sud, la Caroline du Nord, la Virginie, le Maryland et la capitale fédérale Washington, le gouverneur de l'Etat américain de Géorgie Nathan Deal a décrété mercredi l'état d'urgence en prévision de l'arrivée de l'ouragan Florence qui devrait atteindre jeudi ou vendredi la côte est des Etats-Unis.

L'ouragan a encore ralenti sa course, à 17 km/h, ce qui le rend d'autant plus dangereux à son arrivée sur la terre ferme puisqu'il déchargera ses pluies torrentielles sur les mêmes régions pendant de longues heures, accentuant le risque d'inondations.

L'ouragan Florence et ses intenses rafales de vent ont commencé à frapper le littoral de la côte est des Etats-Unis.

La Caroline du Nord, la Caroline du Sud et l'État de Virginie ont déclaré l'état d'urgence face à l'approche d'une puissante tempête tropicale qui promet d'être la plus dévastatrice depuis 30 ans. Un couvre-feu a été instauré, comme dans plusieurs autres localités de la côte atlantique et les autorités avaient appelé la population à évacuer dès mardi. Certains faisaient même du surf sur les premières grosses vagues amenées par l'ouragan, qui était à 230 km de la plage à 00H00 GMT. "Jeff Cunningham avait ainsi choisi de rester sur son bateau, amarré dans la marina de North Myrtle Beach". "Mais ça va aller", assure-t-il. Pour ceux qui n'ont pas voulu ou pu partir, plusieurs centres d'accueil ont été mis en place.

Des bénévoles de la "Crisis Response International" vérifie les approvisionnements pour le passage de l'ouragan.

Au total, entre un et trois millions d'usagers pourraient être victimes de coupures de courant dans les deux Etats de Caroline, a indiqué le fournisseur d'électricité Duke Energy, basé dans la région. Près de 3 000 électriciens de tout le pays étaient arrivés jeudi en renfort des 20 000 professionnels réquisitionnés pour rétablir le courant une fois le gros de la tempête passée, a indiqué la compagnie sur Twitter. Plus de 1000 vols ont déjà été annulés à l'approche de l'ouragan, selon les médias américains.

Share