Dennis confirme, Yates conforté — Tour d'Espagne

Share

Il a passé la ligne d'arrivée devant le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) qui a conforté sa place de meneur à la veille de l'avant-dernière étape, décisive pour la victoire finale.

Le vétéran espagnol Alejandro Valverde (Movistar), deuxième du classement général à 25 secondes de Yates avant l'étape, a craqué dans le col final, concédant plus d'une minute au Britannique. C'est le grand battu de la journée.

Dans cette course d'élimination, l'épatant espagnol Enric Mas (3e du général, Quick-Step), le seul à pouvoir suivre l'accélération de Valverde dans le final, et le Colombien Miguel Angel Lopez (4e, Astana) peuvent encore prétendre au podium, tout comme le Néerlandais Steven Kruijswijk (5e, LottoNL-Jumbo).

Certes, rien n'est joué avant les deux ultimes étapes de haute montagne en Andorre vendredi et samedi. "Mais c'est toujours une possibilité", a reconnu Yates. Vainqueur de cinq contre-la-montre depuis le début de l'année, dont celui du Giro, remporté devant Tony Martin et Tom Dumoulin, le rouleur de 28 ans a tenu son rang sur cette Vuelta.

Dennis, champion d'Australie de la spécialité, a devancé en 37 min 57 sec son coéquipier américain Joey Rosskopf et l'Espagnol Jonathan Castroviejo (Sky), arrivés dans le même temps en 38 min 47 sec, à 50 secondes.

"Je suis venu ici pour le prologue et ce chrono en vue des Mondiaux".

[Mis à jour le 14 septembre 2018 à 17h50] La 19ème étape de la Vuelta, entre Lleida et Alto de la Naturlandia (154,4 km), a souri au Français Thibaut Pinot, qui a su prendre la bonne échappée dans la dernière ascension du jour et devancer, dans les derniers hectomètres, Simon Yates, le leader du classement général.

Share