Ouragan Florence: alerte à la montée des eaux

Share

Ces trois États de la côte atlantique sont les plus menacés par le cyclone, classé en catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, avec des vents atteignant 205 km/h et " des rafales plus fortes " selon le Centre national des ouragans (NHC). Dans un magasin de bricolage du centre ville de Charleston, en Caroline du Sud, plus d'une centaine de sacs de sable d'une vingtaine de kilos ont été vendus au cours du week-end, et la boutique ne désemplissait pas lundi.

Les supermarchés sont pris d'assaut depuis l'état d'urgence général.

Si les prévisions se vérifient, alors l'ouragan Florence sera la tempête la plus puissante à avoir touché terre au nord de la Floride.

Après avoir atteint les côtes américaines jeudi ou vendredi, l'ouragan devrait ralentir et déverser son torrent pendant des jours, accumulant jusqu'à 30 à 60 centimètres de pluie, ce qui pourrait causer des inondations et causer des dégâts environnementaux en balayant des sites de déchets industriels et des fermes porcines.

Les Etats-Unis se préparent à l'arrivée de l'ouragan de catégorie 4 Florence. "Mon fils vit en Caroline du Nord et il pensait venir chez moi jusqu'à ce matin et maintenant, il me demande si je veux aller chez lui", dit Barry Sparks, un habitant de Columbia en Caroline du Sud. L'ouragan est "de petite taille", et "sa trajectoire et son intensité demeurent très incertaines", ont souligné les préfectures. Une dangereuse marée de tempête ainsi que des vents violents sont attendus le long des côtes de la Caroline du Sud à la Caroline du nord, des crues et inondations potentiellement catastrophiques sont à craindre et une énergique houle cyclonique déferle sur les Bermudes et sur une partie de la côte est des Etats-Unis ce weekend.

Le gouverneur de Caroline du Sud a ordonné hier à environ un million de personnes vivant sur le littoral de cet État du sud-est des États-Unis d'évacuer, à l'approche de l'ouragan Florence.

Florence "devrait non seulement apporter de dangereuses montées d'eaux par les orages mais aussi d'importantes chutes de pluie, sur la côte et à l'intérieur des terres", a expliqué le NHC.

A 17h00 suisses lundi, Florence se trouvait encore à 2000 km de Cape Fear en Caroline du Nord et ses vents soufflaient à un peu plus de 200 km/h.

Le NHC suit par ailleurs l'évolution de deux autres ouragans, plus loin dans l'Atlantique: Isaac, qui est en catégorie 1, et Helene, en catégorie 2.

Share