Empoisonnement au Novitchok : la Russie annonce avoir retrouvé les suspects

Share

En effet, il semblerait aujourd'hui que les forces de l'ordre Russe aient réussi à identifier les deux suspects, soupçonnés d'avoir empoisonné l'ancien espion ainsi que sa fille, en Angleterre.

Les autorités britanniques ont inculpé il y a une semaine deux ressortissants russes présentés comme des agents du renseignement militaire et opérant sous les pseudonymes d'Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov. "Mais nous espérons qu'ils apparaîtront eux-mêmes au grand jour pour dire qui ils sont", a déclaré ce mercredi Vladimir Poutine lors d'un forum économique dans l'Extrême-Orient russe. Ils font l'objet d'un mandat d'arrêt. Ce sont des civils bien sûr.

"Cependant, pour le président russe, ils n'ont rien à voir avec l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre, en mars".

Depuis le départ, le Royaume-Uni accuse Moscou d'être à l'origine de l'attaque, qui a engendré une grave crise diplomatique entre le Kremlin et les Occidentaux et abouti à une vague historique d'expulsions croisées de diplomates, ainsi qu'à de nouvelles sanctions économiques contre la Russie. Nous savons qui ils sont, nous les avons trouvés.

Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir aspergé la porte d'entrée de Sergueï Skripal de Novitchok, un puissant agent innervant, le 4 mars à Salisbury, avant de quitter le pays via l'aéroport d'Heathrow le jour même. Le président russe Vladimir Poutine affirme qu'il s'agit de "civils".

"Il n'y a rien de particulier ni de criminel les concernant, je vous l'assure".

Share