Imbroglio autour d'un livre de Nicolas Hulot

Share

Sauf que Nicolas Hulot dément tout projet de ce style. Mais l'ancien ministre dit "n'avoir prêté [son] concours, ni de près ni de loin à aucun ouvrage". D'après une information de Franceinfo, l'ouvrage, intitulé " Ne plus me mentir ", doit paraître aux éditions de l'Aube. Sur la couverture: un dessin de l'ex-ministre de la Transition écologique et solidaire. C'est en effet à la surprise de tous, et sans avoir prévenu le gouvernement, qu'il annonce sa démission fin août sur France Inter. "J'ai découvert que, selon certains médias, je m'apprêtais à sortir vendredi un livre auquel j'aurais participé". Un geste peu courtois pour certains, mais en réalité pour d'autres le départ de Nicolas Hulot ne faisait guère de doute. Je me suis imposé une période de réserve de silence et de discrétion, mais je voulais simplement apporter un démenti catégorique. Lundi matin, après que franceinfo a révélé que Nicolas Hulot allait publier un ouvrage pour expliquer sa démission, l'ancien ministre a démenti "catégoriquement" préparer un livre.

Dans la matinée de lundi, il a également dénoncé une récupération sur Franceinfo: "Je découvre qu'il y a une tentative d'exploitation, de récupération éditoriale en utilisant mon nom et en faisant croire que je sors un livre". Ne voulant pas montrer de rancune, Edouard Philippe a insister sur le "plaisir de travailler avec Nicolas Hulot", tout en saluant la venue de son successeur, François de Rugy, dont il s'est félicité de l'arrivée à ce poste de ministre de l'Environnement et de la transition écologique.

En introduction du livre, le journaliste Eric Fottorino - "quelqu'un pour qui jusqu'à présent j'ai eu beaucoup de respect" - écrit qu'avant de tourner définitivement la page Hulot au gouvernement, "il est éclairant d'entendre une dernière fois sa parole", qui sera "la borne-témoin d'une ambition déçue" et "peut-être, qui sait, le premier craquement sérieux du macronisme".

Share