Trump, à un tweet de déclencher une guerre avec Pyongyang ?

Share

Bob Woodward a ainsi indiqué à CBS qu'en apprenant l'intention du président, l'état-major du Pentagone s'est vivement alarmé.

Dans ce tweet, que M. Trump n'a finalement pas envoyé, le locataire de la Maison-Blanche comptait annoncer le retour des familles des quelque 28 500 militaires américains basés en Corée du Sud, a précisé M. Woodward, dans une entrevue diffusée dimanche par CBS.

Donald Trump a-t-il manqué de faire basculer son pays dans un conflit durable avec la Corée du Nord?

"Mon Dieu, ce tweet..."

Une telle mesure aurait instantanément été interprétée par Pyongyang comme le signal d'une attaque imminente des forces américaines, a expliqué le journaliste, auteur d'un livre incendiaire sur la présidence du magnat des affaires.

"Les Nord-Coréens vont interpréter cela comme l'indication d'une attaque imminente", a déclaré le journaliste qui souligne également que le secrétaire d'Etat à la défense, James Mattis a appelé Donald Trump à ne pas envoyer ce Tweet pour éviter le déclenchement d'une troisième guerre mondiale.

Connu pour ses révélations chocs qui ont ébranlé le mandat de Richard Nixon dans les années 70, Bob Woodward publie mardi un livre qui dézingue le président américain.

Share