Actualités - Donald Trump à Kim Jong Un : "Nous y arriverons ensemble !"

Share

Mais à la différence des espions nord-coréens envoyés au Sud, il n'avait pas reçu de pilules pour se suicider en cas de capture: "Nous étions formés à nous suicider à mains nues" grâce à "certains points critiques du corps", assure-t-il.

Chung Eui-yong, le conseiller à la sécurité nationale du président sud-coréen Moon Jae-in, parti au Nord avec quatre autres émissaires, avait expliqué au préalable qu'il entendait discuter des façons de "mener à bien la dénucléarisation" de la péninsule coréenne et d'établir "une paix durable".

Avant de rencontrer l'ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, "Vénus noire", un espion du Sud, avait été prié de se faire beau.

Le président sud-coréen a dit espérer que le sommet entre le Nord et le Sud "relancera le dialogue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord".

"Kim Jong Un de Corée du Nord proclame sa +confiance indéfectible dans le président Trump+".

L'agence officielle nord-coréenne KCNA a également rapporté que M. Kim avait réitéré sa volonté de dénucléarisation.

"Nous y arriverons ensemble!", a-t-il ajouté, alors que les discussions entre Washington et Pyongyang sur l'arsenal atomique nord-coréen sont dans l'impasse.

"Je sais qu'une lettre est en cours de livraison, une lettre personnelle de Kim Jong Un", a dit le milliardaire républicain à des journalistes dans l'avion présidentiel lors d'un déplacement entre les Etats du Montana et du Dakota du Nord.

Les autorités nord-coréennes ont dénoncé des méthodes de " gangster " des Américains, accusés de vouloir obtenir leur désarmement unilatéral sans faire de concession à chaque étape. Ce denier a appelé, début août lors du Forum de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), à Singapour, à "maintenir la pression diplomatique et économique" sur la Corée du Nord "afin d'arriver à une dénucléarisation définitive et totalement vérifiée" à laquelle elle "s'est engagée".

Yonhap avait plus tôt alarmé ses lecteurs en affirmant que Kim Jong-un ne se serait pas montré en public depuis près de 15 jours.

La guerre de Corée s'est achevée en 1953 sur un simple armistice qui n'a jamais été suivi d'un traité de paix.

Le dirigeant nord-coréen voudrait que Washington crée "des situations où il pourrait estimer que sa décision de dénucléariser était une bonne décision", a poursuivi Chung Eui-yong. Il dit avoir visité une cache contenant des centaines d'autres céramiques en compagnie d'un expert sud-coréen qui les avait évaluées à plus d'un milliard de dollars.

Share