US Open: encouragé par l’arbitre, Kyrgios renverse Herbert

Share

Vainqueur de Pierre-Hugues Herbert en quatre sets, Nick Kyrgios a en effet pu bénéficier des conseils de. l'arbitre du match, le Suédois Mohamed Lahyani, descendu de sa chaise pour lui dire des mots doux alors que le Français le dominait copieusement (6-4, 3-0).

"Après être descendu de sa chaise, l'arbitre a lancé " Je veux t'aider " à l'Australien de 23 ans, avant d'ajouter: " J'ai vu tes matches, tu es formidable pour le tennis " et " je peux le voir, je sais que ce n'est pas toi ".

"C'est une conversation. Une conversation peut changer votre état d'esprit". Que ce soit avec un physio, un docteur ou un arbitre de chaise, peu importe. "Il est resté là trop longtemps", a insisté le Suisse aux vingt couronnes en Grand Chelem.

Les organisateurs du tournoi, eux, avaient justifié jeudi l'attitude de l'arbitre par son "inquiétude" que l'Australien ait besoin "d'aide médicale" et par le "bruit" régnant sur le court. "Pas du tout", a lui affirmé Kyrgios, expliquant avoir déjà connu des situations comparables, dans lesquelles des arbitres l'invitaient à ne pas laisser filer le match.

Quelques jeux plus tard, Kyrgios débreakait Herbert et finissait par remporter le second set au jeu décisif (8/6). "Il ne m'a pas coaché du tout, c'est ridicule".

La quatrième journée de l'US Open a été marquée par une scène à peine croyable, quand un arbitre est descendu de sa chaise en plein match pour s'adresser en tête-à-tête à Nick Kyrgios, qui donnait alors l'impression d'abandonner son match... qu'il a fini par gagne. Ça n'a pas convaincu Herbert: ils " nous prennent tous pour des imbéciles en nous faisant croire que l'arbitre n'a absolument pas outrepassé ses fonctions", a-t-il écrit dans la soirée sur Twitter. Alors que le début de la rencontre avait été catastrophique pour l'Australien Nick Kyrgios, résigné et semblant avoir abandonné le combat en ce début de deuxième set (6-4, 3-0), l'arbitre Mohammed Lahyani s'est rendu au chevet du joueur.

Share