Les premières images — Mercedes-Benz EQC

Share

Enfant du dieselgate, le Mercedes-Benz EQC avait été annoncé par le constructeur dès 2016 à l'occasion du Mondial de l'automobile de Paris. Retrouvez toutes les infos ici. Un nom qui ne vous dit probablement rien, et pour cause, il s'agit du premier membre de la toute nouvelle famille "EQ", qui regroupera les véhicules 100 % électriques de Mercedes. Le SUV crossover EQC possède des détails stylistiques inédits et se démarque par des touches de couleur spécifiques à la marque EQ. Il faudra désormais faire avec la gamme EQ, et son premier membre: l'EQC. Selon les gurus du marketing de Mercedes, elles évoquent une "intelligence électrique". D'après nos confrères de Caradisiac, le bandeau lumineux ne devrait pas être disponible en France, la législation ne le permettant pas. L'EQC rompt en tout cas avec le design parfois très avant-gardiste des voitures électriques: il se dote à l'avant d'une vraie calandre et de prises d'air latérales, même si l'aération est inutile sur un modèle électrique. Il vient s'intercaler de par ses dimensions entre le GLC et le GLE: 4,76 m de long pour 1,88 m de large, nettement plus resserré que le Tesla Model X qui s'étire sur plus de 5 mètres, mais en offrant 7 places. Au-dessus, on découvre des grilles d'aération encore jamais vues chez Mercedes, dans un style très futuriste. Plongé dans une ambiance bleutée sur les photos, l'habitacle peut changer d'univers et colorer son habitacle de lumière rouge.

Le e-Tron arrivera chez les concessionnaires au début de l'année prochaine, suivi en 2020 par deux autres Audi électriques et la Porsche Taycan.

L " EQC est équipée d'un tout nouveau système de propulsion articulé autour de deux chaînes cinématiques électriques compactes aux essieux avant et arrière, ce qui lui confère les caractéristiques d'un modèle à transmission intégrale. Et ce malgré son poids important: il pèse 2425 kilos!

L'ensemble de batteries Lithium-ion d'une puissance de 80 kWh affiche 650 kg sur la balance avec une consommation de 22 kWh/100 km (NEDC). A titre de comparaison, une Jaguar i-Pace émarge à 480 kilomètres en cycle WLTP. La batterie pourra être chargée de 10% à 80% en 40 minutes sur une borne de charge rapide à 110 kW. Elles devraient a priori être payantes. Il sera bien entendu possible de recharger la voiture chez soi. Cela lui permet d'atteindre 180 km/h en pointe.

À l'heure actuelle, Tesla reste le leader sur le marché des véhicules électriques de luxe. De quoi permettre une utilisation plus précise du frein moteur également.

Le véhicule propose plusieurs modes de conduite et une solide assistance avancées à la conduite (ADAS). Ils s'appellent Comfort, Eco, Sport, Max Range et Individual. Sa commercialisation n'est pas prévue avant l'été 2019 et l'ouverture des commandes interviendra au mieux au printemps prochain. Le SUV sera à retrouver lors du Salon de l'Auto de la Porte de Versailles, à Paris, du 4 au 14 octobre 2018.

Venons-en à la motorisation électrique du SUV. Il sera d'ailleurs question de mettre en perspective les performances de la nouveauté face à ces deux modèles.

Share