François Fillon entendu en ce moment par les juges — Soupçons d'emploi fictif

Share

François Fillon, aujourd'hui retiré de la politique, est lui aussi mis en examen pour détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux et manquement aux obligations de déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Penelope Fillon a pour sa part été auditionnée jeudi.

L'ancien candidat à la présidentielle est soupçonné d'avoir accordé un emploi fictif à son épouse Penelope lorsqu'il était député. Le rapport de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) ayant été rendu, les juges d'instruction sont libres d'entendre comme bon leur semble et autant de fois qu'ils le veulent les protagonistes du dossier.

Son audition suit celle de son épouse Penelope, qui a pour sa part été entendue jeudi, selon ces mêmes sources. En mars 2017, le PNF avait ouvert une enquête préliminaire.

Les investigations portent aussi sur les salaires - 3.500 euros net par mois - touchés de mai 2012 à décembre 2013 par son épouse pour un emploi à la "Revue des deux mondes", propriété d'un homme d'affaires proche de François Fillon, Marc Ladreit de Lacharrière.

Mis en examen dans ce dossier, l'ancien candidat de la droite à la présidentielle de 2017 était au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris.

L'enquête bouclée à l'automne, un procès d'ici à 2020?

Lors de sa dernière audition, fin juillet 2017, François Fillon avait défendu la réalité des emplois d'assistants parlementaires de sa femme et de ses enfants.

C'est un nouveau rendez-vous judiciaire dans l'affaire Fillon. Outre les époux Fillon, deux autres personnes sont mises en examen dans ce dossier: Marc Joulaud, l'ancien suppléant de François Fillon à l'Assemblée nationale, et Marc Ladreit de Lacharrière. Les deux enfants du couple Fillon ont été placés sous le statut de témoin assisté.

Share