British Airways ouvre une enquête après un piratage informatique

Share

La compagnie aérienne British Airways a déclaré qu'un vol en ligne de données personnelles et financières de ses clients a eu lieu, relate l'AFP. Une faille informatique les a exposées entre les mois d'août et de septembre. Cette faille de sécurité a permis aux hackers de dérober de nombreuses données personnelles, y compris les informations de 380 000 cartes de crédit.

"Entre 22h58 (21h58 GMT) le 21 août 2018 et 21h54 le 5 septembre, les données personnelles et financières des clients faisant des réservations sur notre site internet et notre application mobile ont été compromises", a déclaré la compagnie dans un communiqué, précisant que la faille avait été réparée.

"J'ai contacté le service client par téléphone trois heures avant l'annonce sur Twitter", ayant des doutes sur des frais facturés, et l'employé "m'a dit que je serais remboursée dans les 24 heures", mais sans "aucune" explication, a aussi critiqué une autre cliente, Stephanie Jowers, interrogée par le même journal. Elle a également conseillé à aux clients soupçonnant un problème de "contacter leur banque ou l'émetteur de leur carte et de suivre leurs recommandations ". Les données relatives aux passeports des voyageurs n'ont pas été compromises.

Pour rappel, ce n'est pas la première fois que l'entreprise évoque un trouble informatique majeur: au printemps 2017, elle avait été forcée d'annuler près de 750 vols après une gigantesque panne.

British Airways a prévenu qu'elle allait contacter les clients affectés par le vol de données. Dénonçant une "attaque très sophistiquée, malveillante, criminelle [du] site Internet ", le directeur général a tenu à rassurer les utilisateurs en précisant que tout était revenu "à la normale " et que les réservations en ligne étaient de nouveau sécurisées.

Share