Coca-Cola ruse et berne ses clients — Taxe soda

Share

Les bouteilles de la célèbre marque américaine sont désormais plus petites alors qu'elles sont au même prix, voire un peu plus élevées!

Concrètement, comme le détaille BFMTV, la bouteille de 2l vendue en moyenne 1, 71€ est remplacée par une bouteille de 1,75l au prix de 1,76 €. Explication: cette taxe soda, entrée en vigueur en 2012, a été renforcée au 1er juillet 2018. Pour lutter contre la perte de revenus qu'entraîne la taxe soda, Coca-Cola a progressivement remplacé dans les grandes surfaces les bouteilles de 2 litres par de nouvelles de 1,75 litre. Pour répondre aux " attentes des consommateurs " Coca-Cola se défend toutefois d'une telle pratique. Or, si certains industriels ont bien fait l'effort de retirer une dose de sucre de leurs boissons (Breizh Cola ou Lipton), ce n'est pas le cas de Coca-Cola, qui n'a pas changé sa recette. Depuis quelques jours, les nouveaux formats de Coca-Cola sont implantés aux côtés des anciens. Stratégie marketing oblige, le consommateur est plus sensible à une augmentation de prix, qu'il verra directement lors de l'achat, plutôt qu'au changement de format. Celles de 1,5 litre passant à 1,25 litre.

"La bouteille de 1,5 litre était autour de 1,40 euro". Si on regarde le prix au litre, il a progressé de 20% environ. Elle avait été décidée au début de l'année, occasionnant un clash entre Coca-Cola et le distributeur français Leclerc. "Avec des écarts de prix au litre qui interpellent", a remarqué le site spécialisé Rayon Boissons, "Le coca classique était disponible à 1,19 euro le litre pour le conditionnement 1,25 l contre 1,01 euro pour la bouteille de 1,5 l". "Coca-Cola se sucre et ça se voit!", note-t-il.

Share