Uber et Airbus aident le Japon — Voitures volantes

Share

Mercredi, le gouvernement japonais a réuni plusieurs poids lourds industriels dans le cadre d'une réflexion commune sur le développement des voitures volantes.

Le Japon a décidé de concevoir des voitures volantes d'ici la prochaine décennie.

Ce mercredi plusieurs projets ont été présentés.

"Nous avons organisé cette réunion public-privé pour faire prospérer une nouvelle industrie et la rendre profitable", a-t-il souligné. Cartivator, par exemple, s'est fixé courant 2019 pour réaliser l'essai de "SkyDrive". Soutenu par Toyota, qui a d'ailleurs investi 386 millions de dollars dans les caisses de la start-up, le projet consiste à développer une voiture volante capable d'allumer le flambeau des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Du côté des grands noms, Uber, avec son initiative "Elevate " censée désengorger les transports urbains, et Airbus, dont le véhicule volant Vahana a effectué son premier vol en février, sont très actifs sur le sujet. En outre, l'appareil "Flyer" dont le financement a été fait par Google et cofondé avec Larry Page. Ce dernier appareil est disponible en pré-commande.

Share