Harcelé, un garçon homosexuel de neuf ans s'enlève la vie | États-Unis

Share

" Et, on découvre alors un petit garçon très courageux qui a avoué cet été - non sans appréhension - son homosexualité à sa mère".

Pour Leia Pierce, la perte de son fils est de la faute des parents des camarades de Jamel: " Les parents doivent être tenus responsables, car ce sont eux qui apprennent à leurs enfants à se comporter comme cela, ou qui les traitent comme ça ". Quand il est retourné à l'école à partir de ses vacances d'été, dit-il à Percer, il avait l'intention de sortir de ses pairs. Car, le jeudi 23 août, un petit garçon de 9 ans s'est donné la mort aux États-Unis. " Il avait l'air tellement effrayé quand il me l'a dit, raconte-t-elle au Huffington Post US". Mme Pierce a dit espérer que la mort de son fils aide à sensibiliser aux conséquences dévastatrices du harcèlement. Il voulait rendre tout le monde heureux, même quand il ne l'était pas.

Jamel savait en effet qu'il avait une attirance pour les garçons. Je lui ai alors dit: "'Je t'aimerai toujours'", se remémore Leia Pierce auprès des journalistes de la chaîne de télévision KDVR.

D'après cette femme, Leia Pierce, son enfant était harcelé à l'école à cause de son orientation sexuelle.

Une équipe de conseillers en gestion de crise a rencontré les élèves, les enseignants et les employés de l'école de Jamel, lundi. "Je suis triste qu'il ne soit pas venu vers moi", témoigne la mère en colère.

Cellule psychologique, prise de parole par le porte-parole des écoles publiques de Denver et accompagnement des enseignants, ce n'est pas cela qui ramènera Jamel à sa mère. La directrice Christine Fleming a aussi écrit des lettres aux familles à propos de la tragédie et a ouvert une salle de classe pour que les parents puissent venir discuter de l'incident avec les autorités scolaires.

Elle repense aujourd'hui aux projets qu'avait son fils. "Je pense que le parent devraient être tenus (responsables)". La mère de famille conclut, en larmes: " Je suis morte à l'intérieur. "J'ai perdu mon plus beau cadeau".

Share