L'inefficacité des oméga-3 démontrée dans une nouvelle étude

Share

Menée par des chercheurs d'Oxford et publié par le New England Journal Of Medecine, la publication médicale américaine la plus prestigieuse, il s'agit de l'étude la plus rigoureuse sur l'oméga-3 à ce jour.

De nombreuses études épidémiologiques ont abouti à recommander la consommation de poissons gras (maquereau, saumon, sardines.), riches en oméga-3, pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

En moyenne, les patients ont été suivis pendant un peu plus de sept ans.

Le résultat est que le nombre d'accidents cardiovasculaires graves, de cancers ou de morts était à peu près égal dans les deux groupes. Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les deux.

D'après les chercheurs donc, en ce qui concerne les personnes souffrant de diabète, prendre des oméga-3 tous les jours ne réduit par le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

En janvier 2018, une autre étude publiée dans le JAMA Cardiology avait conclu aux mêmes résultats. Mais le doute était entretenu par des études qui ne testaient pas selon une méthode aléatoire de placebo.

Share