41 cas de choléra recensés dans quatre wilayas — Algérie

Share

Une personne est décédée, mercredi soir, à l'hôpital de Boufarik (Blida), au moment où 65 autres personnes accueillies au niveau du même établissement se trouvent sous contrôle médical pour les mêmes motifs, rapporte l'APS.

Le directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr Djamel Fourar, a annoncé, jeudi à Alger, que les cas de choléra enregistrés dans quatre wilayas du pays étaient des cas "isolés et limités à des familles", soutenant que la situation était "maîtrisée".

Le même responsable a souligné que "le choléra n'a pas été transmis par l'eau potable", ajoutant que "l'Institut Pasteur n'a pas encore déterminé les causes de la transmission des bactéries".

Blida, Tipaza, Bouira et Alger sont les 4 wilayas touchées par le choléra ont affirmé les services du ministère de la Santé algérien qui recense 41 cas confirmés de choléra sur 88 cas suspects.

En revanche, sur les 88 cas suspectés, on a dénombré 41 cas de choléra confirmé à 100 %. "Une cellule de crise qui a été installée au niveau du ministère de la Santé qui travaille actuellement sur la recherche de la source du germe à travers une analyse des légumes et des fruits".

Les cinq premiers malades, appartenant à la même famille, ont été enregistrés donc dans un village de Blida avant qu'une autre famille de Baraki, à Alger, n'en soit contaminée après avoir rendu visite à une autre famille dont les membres sont atteints de choléra dans la wilaya de Blida. Les tout premiers cas de cette épidémie mortelle ont été signalés le 20 août dernier et ont été enregistrés dans la wilaya de Blida.

Share