Santé. Pourquoi le scorbut réapparaît dans les pays développés ?

Share

Il suffit de trois mois de carence en vitamine C pour qu'apparaisse le scorbut. Par conséquent, extrêmement carencés en vitamine C, les équipages souffraient de forme sévère de scorbut et le taux de mortalité chez les marins pouvait atteindre 80%. Au XVIIIe siècle, les marins qui partaient pour de longues durées en mer, sans avoir accès à des produits frais, en étaient les principales victimes.

Les populations fragiles ou défavorisées, comme les SDF, sont évidemment les plus vulnérables, mais des cas inattendus observés en milieu urbain trahissent un phénomène de généralisation de la malnutrition plus inquiétant.

Il se traduit, entre autres symptômes, par des saignements de gencives, des dents qui pourrissent, des cheveux qui tombent par poignées et une fatigue qui cloue au lit. Faute de vitamine C dont dépend le bon fonctionnement du système immunitaire et du réseau sanguin, le malade meurt généralement d'hémorragie massive.

Comment cette maladie a-t-elle pu réapparaître?

Au début du XVIIe siècle, des médecins ont découvert que la consommation d'agrumes et de certaines herbes permettaient de se protéger contre le scorbut, sans trop savoir pourquoi. Au XXIe siècle, elle resurgit de manière ponctuelle dans des situations extrêmes, lors de conflits ou dans des camps de réfugiés, par exemple.

"Nous avons diagnostiqué notre premier cas il y a cinq ou six ans", explique auprès du site américain Science Alert le docteur Eric Churchill. "Depuis, nous avons diagnostiqué entre 20 et 30 cas ".

Mais Eric Churchill sait qu'adopter de nouvelles habitudes alimentaires peut s'avérer compliqué: "la plupart des personnes qui ont des difficultés financières vont plutôt acheter des aliments riches en gras, très caloriques et plus rassasiants". L'homme atteint par la maladie ne mangeait que du pain et du fromage.

L'un d'eux, Sonny Lopez, qui vit à Springfield, dans le Massachusetts, vit sous le seuil de pauvreté.

Dans un documentaire récent diffusé aux Etats-Unis (Vitamania), le YouTubeur Derek Muller met en lumière le retour du scorbut dans ce pays où l'on gaspille pourtant un quart de la nourriture chaque année.

On pensait qu'il appartenait définitivement au passé mais le scorbut, cette ancienne "maladie des marins" causée par une carence grave en vitamine C - que l'on trouve dans les fruits et légumes -, revient insidieusement jusque dans les pays développés, comme les États-Unis. En 2015, des chercheurs du CHU de Limoges ont identifié 10 cas de scorbut parmi 63 patients âgés de 47 ans qui présentaient des carences en vitamine C.

"Le scorbut n'est plus une pathologie des navigateurs, c'est devenu une pathologie terrestre liée à l'exclusion".

Share