Pep Guardiola répond à José Mourinho — Manchester City

Share

Une nouvelle passe d'armes qui ne devrait pas arranger les relations entre les deux hommes.

C'est autour maintenant de Pep Guardiola d'apporter sa réplique face à cette attaque de son homologue. Toutefois, depuis plusieurs mois, c'est la tristesse du jeu déployé par MU sous les ordres de José Mourinho qui semble aussi et surtout poser problème.

José Mourinho n'a jamais eu sa langue en poche et le documentaire racontant la saison 2017-2018 du rival Manchester City ne lui a pas plu, comme il l'a fait savoir dans la presse anglaise. "Il vendrait moins si je n'étais pas dedans", ironise le Portugais, qui est dépeint comme un coach défensif dans l'un des épisodes de la série.

"Je ne l'ai pas vu, mais je sais certaines choses sur le film". Il n'y a pas besoin d'être irrespectueux pour faire un film fantastique. "Ma réaction est que vous pouvez être un club riche et acheter les meilleurs joueurs du monde mais vous ne pouvez pas acheter la classe ". Je suis d'accord avec José, vous ne pouvez pas acheter la classe. Je suis d'accord avec José.

Relancé, l'ancien boss du FC Barcelone a assuré que son club ne voulait manquer de respect à personne avec ce documentaire. "On a vécu une saison incroyable, il y avait des caméras et on l'a fait pour nous-mêmes", a-t-il confié. "Ce n'était pas notre intention", a déclaré l'Espagnol en conférence de presse. Nous sommes un club qui essaie de grandir, de gagner des titres, comme tous les grands clubs du monde. On l'a fait pour nous-mêmes, pour nos supporters, afin de voir ce qu'il se passait dans le vestiaire. Très incisif, le Daily Telegraph titrait ce lundi "Mourinho n'a pas de défense pour son United incompétent", remarquait BFM TV Sport, alors que le quotidien britannique parlait "d'humiliation". Victorieux contre Arsenal (2-0) et Huddersfield (6-1), les Citizens sont déjà leaders de Premier League quand United a chuté contre la modeste équipe de Brighton (3-2) après une victoire contre Leicester (2-1). N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "Ajouter un commentaire".

Share