France : Booba et Kaaris se confient aux enquêteurs

Share

Actuellement incarcéré à la prison de Fleury-Merogis, le rappeur doit attendre le 6 septembre pour connaitre sa sentence concernant sa rixe avec le rappeur Kaaris à Orly. Les deux rappeurs doivent être jugés pour violences aggravées et vols en réunion avec destruction dans un lieu d'accès aux transports collectifs. Ces deux figures du rap français et huit de leur proches qui ont participé à la rixe contestaient lundi leur placement en détention provisoire, décidé par le tribunal de Créteil (Val-de-Marne), où ils seront jugés le 6 septembre. Un chiffre en hausse constante depuis dix ans.

Comme devant le tribunal de Créteil début août, leur défense a soutenu que ces "quarantenaires", "pères de famille" à la situation stable, n'avaient rien à faire en prison. Face aux enquêteurs les deux rappeurs ont révélé la genèse de leur brouille. Il n'a droit à aucune vie privée en prison et des photos circulent sur les réseaux sociaux " a-t-il expliqué puis d'ajouter " une forme de harcèlement, notamment de la part des surveillants " dont serait victime le rappeur.

Ce jour-là, les clans des deux rappeurs se sont affrontés entre eux. Une hypothèse rejetée par les deux avocats.

Share