Le dernier film de Kevin Spacey attire... 12 spectateurs

Share

Le site précise que le long métrage, distribué sur dix écrans, est déjà disponible outre-Atlantique en vidéo à la demande (VOD) depuis un mois - aucun chiffre sur les visionnages n'est avancé - et que s'il n'est pas à l'affiche à New York ou Los Angeles, il l'est dans des grandes villes comme Miami ou Phoenix.

La faute aux multiples accusations d'agressions sexuelles et d'harcèlements dont il a fait l'objet depuis le mois d'octobre 2017 qui ont terni son image et sa réputation au point de se voir purement et simplement effacé de productions dont il était pourtant la star.

La pire gamelle de l'histoire du box-office?

L'insuccès de Billionaire Boys Club est loin d'être une bonne nouvelle pour Kevin Spacey qui n'a rien tourné depuis.

Résultat, entre cette distribution en catimini et toute la mauvaise presse accumulée, Billionaire Boys Club n'a cumulé au total que 126 dollars de recette, ce qui règle de trois à l'appui signifie que'une douziane de spectateurs max ont vu le film...

"Nous espérons que le public se fera son idée au sujet des accusations sur le passé des individus mais pas aux dépens de toute l'équipe du film", espérait Vertical, société distributrice du film aux États-Unis, en juin dernier. Bernardo Bertolucci critique Ridley Scott pour avoir remplacé Kevin SpaceyVIDEO.

Share