Indonésie : un nouveau tremblement de terre sur l'île de Lombok

Share

Une île déjà largement fragilisée après deux puissants séismes qui avaient fait près de 450 morts. Aucune alerte au tsunami n'a été émise. Un habitant a raconté avoir été brusquement réveillé par ce nouveau tremblement de terre.

C'est en effet cette même île indonésienne, l'île de Lombok, qui a été frappée par un séisme le 5 août dernier. L'île indonésienne a subi un séisme d'une magnitude de 6,3 ce dimanche 19 août, annonce l'Institut américain de géophysique (USGS).

Le premier d'une série de séismes enregistrés dimanche par des sismologues, d'une magnitude de 6,3, a frappé l'île peu avant midi, provoquant des glissements de terrain.

Ces deux séismes interviennent plus de dix jours après un séisme de magnitude 6,9 qui avait tué plus de 460 personnes et détruit des milliers de maisons.

Plus de 350.000 personnes sont actuellement sans abris sur l'île de Lombok.

"Le tremblement de terre était très puissant, tout tremblait", a renchéri Agus Salim. Je venais de m'endormir quand soudain cela a commencé à trembler.

Le porte-parole des services régionaux chargés des catastrophes, Agung Pramuja, a fait savoir que plusieurs habitations et d'autres constructions situées dans le district de Sembalun, sur les versants du Mont Rinjani, deuxième plus haut volcan d'Indonésie, s'étaient effondrées dimanche. "Tout le monde est sorti en courant dans la rue en pleurant et en criant", a déclaré à l'AFP M. Salim.

"Les gens ont commencé à crier et à courir dans les rues", a-t-il ajouté.

Des glissements de terrain ont cependant eu lieu dans un parc national où des centaines de randonneurs avaient été pris au piège fin juillet lors d'un autre séisme. Ces constructions avaient déjà été endommagées par les deux précédents séismes. Le parc est depuis lors fermé au public. Selon les témoins, la secousse avait été fortement ressentie dans l'est de l'île. "Ils se rassemblent dans des champs complètement à découvert, ils sont toujours terrifiés et traumatisés par les précédents séismes parce que les répliques ne semblent jamais devoir s'arrêter", a déclaré Endri Susanto, un habitant de Mataram.

L'Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots situé en Asie du Sud-Est, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

Share