The Queen of Soul Aretha Franklin est morte

Share

Aretha Louise Franklin est décédée ce jeudi à son domicile de Détroit aux États-Unis. Mais c'est en live que la chanteuse, qui s'est éteinte ce jeudi à l'âge de 76 ans, mettait tout le monde d'accord. En utilisant des marqueurs du rythm and blues (la chanteuse et son choeur se répondent), Franklin en fait une chanson gospel. Devant un parterre de stars triés sur le volet, elle montrera qu'à 73 ans, elle était encore capable de conquérir ses spectateurs en quelques notes. Son père recevait chez lui des personnalités telles que Mahalia Jackson, Sam Cooke ou Martin Luther King. Mais bien des années plus tard, elle révèle que le père de son fils aîné est un dénommé Donald Burk qu'elle avait rencontré au collège. Dans les années 1980, elle collabore avec de nombreux artistes. Mais c'est un Blanc cependant, John Hammond, qui la fait signer chez Colombia, où en dépit de plusieurs albums le succès escompté n'est pas encore au rendez-vous. En 1967, alors que la révolte gronde dans les ghettos de l'Amérique en passe de se déchirer sur la guerre du Vietnam, elle rejoint le label Atlantic, où Ray Charles a défriché le terrain pour les artistes noirs que l'ensemble du pays est désormais prêt à entendre. Pour elle, le temps n'est plus alors au jazz vocal. Le personnage trouve sa voie, si l'on peut dire.

Tout au long de sa carrière, Aretha Franklin a reçu 18 Grammy Edwards.

Cette chanson est un hommage au travail de sa soeur Carolyn, qui a écrit parmi ses plus belles chansons (Ain't no way, Since you've been gone).

Dans le film, le guitariste de blues joue son propre rôle, se disputant avec sa femme, la propriétaire du Soul Food Café, interprétée par Aretha Franklin.

"Prenons tous un moment pour remercier la vie fabuleuse d'Aretha Franklin, la Reine de nos âmes, qui nous a tous inspirés pendant tant et tant d'années", a tweeté pour sa part l'ancienne icône des Beatles Paul McCartney.

En janvier 2009, elle interprète "My country'tis of thee" lors de l'investiture de Barack Obama. Vingt ans avant elle avait enregistré Trough the Storm, en compagnie de James Brown, Elton John ou encore Whitney Houston.

Fille de pasteur, Aretha Franklin a fait ses gammes dès 9 ans en chantant du gospel à la New Bethel Baptist Church, où officiait son père, connu également pour ses engagements en faveur des droits civiques. Dernier acte, en novembre dernier, Aretha Franklin est montée une dernière fois sur scène, affaiblie, au profit d'une fondation américaine de lutte contre le sida.

Share