Google traque vos déplacements même lorsque vous désactivez l'historique des positions

Share

Portant, les experts reprochent à la société que cet élément de menu n'a rien à voir avec l'historique des déplacements, de sorte que les utilisateurs ordinaires ne le savent pas et qu'il est peu probable qu'ils le désactivent. Pour que "les lieux dans lesquels vous vous rendez ne sont plus répertoriés". Le média Associated Press a en effet remarqué que la firme continuait d'enregistrer les données de localisation GPS même quand l'utilisateur coupait la fonctionnalité.

" Nous fournissons des descriptions claires de ces outils et des contrôles robustes pour que les gens puissent les activer ou les désactiver et effacer leur historique à tout moment".

Dans une autre page, Google vous indique les activités qu'il a repéré pendant que vous étiez connecté (e) à votre compte (recherches, commandes vocales - et donc enregistrements audio de votre voix -, Drive, Chrome, Android etc.). Lorsque vous autorisez l'application à suivre vos déplacements, celle-ci enregistre vos données. Comme lorsque vous ouvrez simplement Maps et effectuez une recherche banale de recette de lasagnes sur le moteur.

Si vous laissez " Activité sur le web et les applications " activé et désactivez seulement "Historique des positions ", Google ne pourra plus enregistrer vos positions et de visualiser vos déplacements quotidiens ("Vos trajets "). C'est un exemple parfait: "vous exprimez votre choix, vous faites la démarche de modifier vos préférences, pour désactiver la localisation.et l'entreprise continue de vous suivre" se désole Frederike Kaltheuner, spécialiste de la protection des données chez Privacy international. Une fois son compte Google ouvert, il faut se rendre dans "Informations personnelles et confidentialité", puis "Gérer votre activité Google", "Commendes relatives à l'activité", avant de désactiver "Activité sur le web et les applications".

La solution pour consulter votre section "Mon activité", est de cliquer ici.

Il existe plusieurs façons pour Google d'obtenir vos données de localisation.

Pour l'Associated Press, c'est " un problème de confidentialité qui affecte quelque deux milliards d'utilisateurs qui exécutent le système d'exploitation Android de Google et des centaines de millions d'utilisateurs d'iPhone dans le monde qui dépendent de Google pour les cartes ou la recherche.

Lorsque vous utilisez Google Maps par exemple, il vous est demandé clairement de donner lautorisation dutiliser vos données de localisation, elles sont par la suite compilée dans un historique des positions. Et c'est vrai: lors du paramétrage initial de votre smartphone, vous aurez le choix de l'activer ou non.

Share