Au moins 30 morts dans l'effondrement d'un viaduc à Gênes

Share

Les images sont impressionnantes. En outre, treize blessés, dont cinq graves, ont aussi été dénombrés.

"Ce qui est arrivé à Gênes se profile comme une immense tragédie", a réagi le ministre italien des Transports Danilo Toninelli.

16h17: La foudre aurait touché la base d'un des piliers du pont, selon La Repubblica. Mais les autorités n'ont pas encore déterminé la cause de l'effondrement.

Matteo Salvini, le vice-Premier ministre italien, a dit sur Facebook qu'il et d'autres représentants surveillaient de près les interventions suite au désastre.

En entrevue à Radio-Canada, le professeur Bruno Massicotte, de Polytechnique Montréal, a pour sa part souligné que le pont Morandi était en partie haubané, comme l'est le pont de l'autoroute 25, reliant Montréal à Laval, et bientôt le nouveau pont Champlain. Plusieurs véhicules auraient pu se trouver sur le pont au moment de l'accident. La question est au centre des attentions, alors que les secours s'activent sur place.

Le secrétaire d'Etat italien aux Transports a confirmé la mort de 22 personnes.

Les Affaires étrangères indiquent, de leur côté, ne pas encore savoir si des Belges sont concernés par les faits.

Le pont a été construit dans les années 1960 et des travaux de restructuration ont été réalisés sur le pont en 2016, rapporte Reuters.

- Le bilan provisoire s'élève à des dizaines de victimes. Des voitures qui roulaient sur ce pont, sur l'autoroute A10, sont tombées dans le vide.

Les images diffusées montrent le viaduc avec plusieurs dizaines de mètres manquants, dans une zone industrielle.

La capitalisation du groupe, dont le titre a perdu jusqu'à plus de 10% à la Bourse de Milan après l'effondrement du viaduc de Gênes, dépassait les 20,5 milliards d'euros lundi soir.

Les médias se référant à des témoins ont évoqué la cause éventuelle de l'effondrement du viaduc à Gênes, en Italie, survenu mardi. Les deux voies, longues de cent mètres, ont été détruites sur une longueur d'environ cent mètres.

Share