Les images d'une femme battue à mort choquent le Brésil — Vidéo

Share

La scène, filmée par les caméras de surveillance, est particulièrement interpellante. Les images de vidéosurveillance, diffusées le 5 août dernier à la télévision Brésilienne, ont largement indigné dans un pays où les violences faites aux femmes sont courantes. Luís Felipe Manvailer nie avoir tué sa femme, et évoque un suicide...

La récente révélation de la mort d'une avocate qui aurait été poussée du quatrième étage d'un bâtiment par son mari a entraîné des manifestations à Curitiba (sud du Brésil) et attiré l'attention sur l'augmentation du nombre des violences faites aux femmes. Tandis que la jeune avocate de 29 ans tente de s'échapper vers l'ascenseur, ce dernier la poursuit et l'empêche de s'échapper lors que l'appareil atteint le premier étage.

Projetée par son mari contre la paroi de l'ascenseur, frappée et trainée de force au sol, la vidéo montre l'enfer vécu par cette jeune femme. Des images de violence conjugale choquantes, qui ne font qu'illustrer le quotidien de milliers de femmes dans le monde. "Le Brésil doit apprendre à comprendre que la plupart de ces cas sont évitables", a expliqué Maria Laura Canineu de Human Rights Watch cité par le "New York Times".

Ce qui choque les internautes, outre les faits, est que personne ne soit intervenu.

Par la suite, il parvient a tirer sa femme jusque dans l'appartement du couple, d'où elle fait une chute mortelle quelques minutes plus tard.

Le mari de Tatiane, lui, a rapidement été interpellé après les faits. Mais sa version des faits est mise à mal par les enquêteurs. Les images montrent toutefois qu'il est parti récupérer le corps de la victime pour le remonter dans l'appartement.

La famille de Tatiane, via sa soeur Luana, a désormais fait de la lutte contre les violences conjugales sa principale raison d'être. "Ne pas les voir cause les féminicides".

Share