Emmanuel Macron reçoit à Brégançon la mère d'un Français condamné pour terrorisme

Share

Thomas Gallay, ingénieur de 36 ans originaire du sud-est de la France est accusé par le Maroc d'appartenir à une cellule "terroriste".

Elle demande au président le transfère de son fils. En ce mois d'août, elle a donc décidé de se rendre sur le lieu de vacances du président et d'attendre, une pancarte à la main.

Béatrice Gallay discutait avec des journalistes devant les grilles de la résidence officielle quand un responsable de la communication d'Emmanuel Macron l'a repérée lors du point presse hebdomadaire. Elle a ensuite pu rencontrer sans rendez-vous Emmanuel Macron en compagnie de son autre fils. "Je lui fais confiance, de toute façon je pense que c'est la seule personne à même de résoudre ce problème", a réagi Béatrice Gallay, qui a déclaré que le président de la République lui avait assuré qu'il allait s'occuper "personnellement" de la situation de son fils. Le jeune homme avait été interpellé en février 2016 dans la ville d'Essaouira (sud), et avait été condamné en première instance à six ans de prison pour "soutien financier" à des personnes ayant voulu perpétrer des actes terroristes. Ce dernier a déjà purgé deux ans et demi de prison.

Share