Arrêtée pour avoir diffusé en boucle la Traviata pendant 16 ans

Share

Les riverains d'une rue de la petite ville de Sturovo, en Slovaquie, vont enfin pouvoir vaquer à leurs occupations tranquillement. Calme? Enfin, cela dépend pour qui. Entendre quotidiennement la voix de Placido Domingo est devenu un supplice. Même lorsque l'on apprécie la musique classique, admettez que ce n'est pas très "rigoletto". "La recluse a commencé à agir de la sorte pour se venger d'un voisin dont le chien aboyait tout le temps". Elle arrête.mais seulement pour deux ans, ensuite c'est repartie: la Traviata revient en boucle. La Slovaque a réussi à faire casser l'arrêté devant la Justice, et la Traviata a recommancé à envahir le quartier, dès sa démarche entamée auprès des tribunaux.

Les envolées du ténor espagnol ont donc repris de plus belle à Sturovo. L'affaire en vient même à se retrouver devant la Cour suprême.

Le dernier acte de cet opéra comique s'est joué ces derniers jours. Et la justice a tranché en faveur du maire.

Résultat: début août, des policiers sont venus l'arrêter chez elle! Elle attend désormais son procès dans une cellule, et risque entre six mois et trois ans de prison.

Share