Pluie d'étoiles filantes : on vous explique où et comment les observer

Share

"Dès que l'obscurité sera tombée dimanche, les observateurs pourront s'attendre à voir quelques dizaines de météores par heure", note la Royal Astronomical Society (RAS) dans un communiqué.

Une pluie d'étoiles filantes sera particulièrement visible dans la nuit du 12 au 13 août 2018. Des estimations qui conduisent à penser que 2018 sera une année "moyenne" pour les Perséides: bien meilleure que l'année dernière mais moins bonne que le cru 2016, exceptionnel.

Si les filons de poussière traversés cette année par notre planète ne semblent pas devoir se signaler par une densité hors du commun, les conditions d'observation, hors particularismes météorologiques locaux, seront cependant idéales. "Mais tout reste possible!", prévient Florent Deleflie. Ces poussières traversent l'atmosphère terrestre à 59 km/s et y brûlent entre 110 et 90 km d'altitude en laissant des traînées lumineuses: ce sont les étoiles filantes, qui évidemment, ne sont pas des étoiles, mais des poussières de comète. Car "la nouvelle lune est synonyme de ciel plus sombre".

Pour observer ce magnifique spectacle, nul besoin de longue-vue ou d'appareils dans ce style, vos yeux vous suffiront. Il faut en effet compter au moins dix minutes avant que la vision ne s'habitue à l'obscurité, rappelle France Bleu.

Florent Deleflie préconise aussi "de bien garder les yeux vers le ciel, car certains phénomènes très furtifs ou certaines toutes petites étoiles filantes ne sont visibles que si l'on regarde la voûte céleste en permanence". Les météores des Perséides atteindront leur pic d'activité ce week-end, promettant un fascinant tableau cosmique avec quelque 60 à 70 étoiles filantes par heure.

Share