La cloche de l’église perturbe la grasse matinée des vacanciers — Lozère

Share

Ils ont donc envoyé une lettre au maire du village en demandant "que l'horaire de sonnerie de la cloche du presbytère puisse être décalé, car c'est franchement rude d'être réveillés tous les matins à 7 heures alors que nous sommes en congés".

Les cloches de 7 heures du matin n'ont apparemment pas plu aux vacanciers, qui se sont plaints à la mairie, demandant de les décaler quelques heures plus tard, pour éviter de les réveiller. Ils logent dans un ancien presbytère, transformé en location saisonnière... Et que dans une église, il y a des cloches qui sonnent. "Mon personnel technique? Mais elle a déjà vu tout le monde dans le village, je n'ai pas de personnel technique!", précise le maire. Les locataires devront donc supporter la cloche pendant leur séjour. "Et si on la règle à 9 heures, et que les suivants demandent 10 heures, on fait quoi?", déclare le maire dans le journal Midi Libre. Et il n'en est pas question pour l'édile: "C'est un presbytère, c'est à côté de l'église, il y a une cloche, voilà", affirme-t-il catégorique.

"Mais en ville, le bruit, c'est toute la journée", tempère le maire, fier d'accueillir les vacanciers dans son village. Ils ont d'ores et déjà prévu de signaler l'incident auprès de l'agence de location qui, selon eux, aurait dû indiquer la nuisance sonore dans la fiche de location du gîte. Et il est vrai qu'hormis donc la cloche et le chant du coq, pas grand-chose ne vient perturber la quiétude de Malbosc, perdu au bout d'une petite route sinueuse.

Share