Hollande le retour ? De mystérieux tracts "Hollande 2022" font leur apparition

Share

La démarche d'Inventons demain est-elle dès lors téléguidée par un Hollande qui rappelait en juin n'avoir "jamais quitté la vie politique"? Côté verso, des questions rhétoriques: "qui a tenu face aux attentats?". Fin juillet, ils frappaient aux portes de la commune de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Ce réseau d'élus locaux progressistes réunissant naturellement des socialistes, mais également des ex-soutiens d'Emmanuel Macron déçus depuis par le jeune chef d'État, veut sonder les Français, se faire une idée précise de l'image laissée par François Hollande, savoir ce dont se souvient l'opinion de son action, et sans doute évaluer ses chances de succès s'il tentait un retour, comme Nicolas Sarkozy en 2017... De jeunes soutiens de l'ancien président distribuent cet été des tracts à l'effigie de l'ex-chef d'État pour tester cette hypothèse, rapporte Le Journal du Dimanche. "Quelle empreinte a-t-il laissé chez les Français?" "L'accueil serait d'ailleurs " beaucoup moins hostile qu'au moment des législatives ", assure l'un des animateurs du groupe " Inventons Demain " au JDD. Le temps aidant, il évoque une "décrispation" des électeurs vis-à-vis de Hollande, croit même deviner une "bienveillance", certainement "une indulgence". "Ce sont déjà deux atouts énormes en politique", lâche t-il.

L'entourage de François Hollande a assuré au JDD n'avoir rien demandé ni commandé à ce collectif, même si les membres de ce derniers affirment avoir quelques contacts indirects avec lui. "Cette initiative est totalement indépendante du président", répond-on dans son entourage.

Fin octobre, " Inventons demain " transmettra les résultats de sa consultation citoyenne à l'ex-locataire de l'Elysée. Pour la rentrée, François Hollande aurait un rendez-vous avec un groupe de jeune " hollandais " et Stéphane Le Foll. "Même les plus fervents ne sont pas du tout dans cette optique-là".

Share