L'Allemagne autorise les symboles nazis dans les jeux vidéos — Croix gammées

Share

La série Wolfenstein bien connue, dans laquelle le national-socialisme et la Seconde Guerre Mondiale jouent un rôle central, n'était jusqu'à présent disponible en Allemagne que dans une version censurée avec un symbole fantaisiste en lieu et place de la croix gammée.

L'autorité allemande de régulation du secteur a annoncé ce 9 août que les jeux vidéos pourraient désormais comporter des symboles et références aux nazis. Ainsi, les croix gammées reproduites dans certains jeux comme Call of Duty ou Wolfenstein II: The New Colossus étaient transformées en triangle dans la version germanique et la moustache d'Hitler avait été effacée. Car les films ou d'autres produits culturels (peinture etc.) pouvaient jusqu'à aujourd'hui arborer des symboles nazis, alors que ceux-ci étaient toujours jugés "inconstitutionnels" dans le domaine du jeu-vidéo. "En raison du changement de la conception juridique, des jeux qui passent en revue de manière critique les événements passés, peuvent se voir attribuer une approbation pour la première fois", a précisé Elisabeth Secker, la représentante de l'institution.

Concrètement, cette évolution signifie que l'iconographie liée au IIIe Reich, entre autres représentations anticonstitutionnelles, sera autorisée dans les jeux vidéo à partir du moment où ils réunissent des conditions éducatives, artistiques et/ou historiques.

L'USK n'envisage cependant pas d'autorisation générale et donnera son accord au cas par cas pour savoir si la présence de tels symboles dans un jeu est " socialement appropriée ".

Jusqu'ici censurés, les symboles nazis vont pouvoir être affichés dans les jeux vidéo.

Share