Formule 1 : Force India passe sous contrôle de Stroll et cie

Share

Maintenant qu'un accord a été trouvé, l'administrateur va pouvoir poursuivre son travail en confirmant toute une série de points comme le transfert du contrat moteur Mercedes vers la nouvelle équipe. Chez Force India, notre experience et notre engagement nous ont permis de toujours dépasser nos objectifs et ce nouvel investissement nous assure un avenir brillant. Tous les créanciers seront payés en totalité, tous les emplois seront préservés et l'équipe disposera d'un financement important pour investir dans son avenir.

L'accord a été signé mardi.

Pour parvenir au rachat de Force India, Lawrence Stroll s'est entouré de l'entrepreneur canadien André Desmarais, de Jonathan Dudman, actif dans Monaco Sports and Management, du leader de l'industrie de la mode John Idol, d'un leader des télécommunications John McCaw Jr, de l'expert financier Michael de Picciotto, et finalement de Silas Chou, partenaire financier de Stroll.

Ces dernières saisons, il soutenait l'équipe Williams - elle aussi bien mal en point et qui n'est plus que l'ombre de la grande écurie qui récoltait victoires et titres - afin d'offrir un volant en GP à son fils Lance. "Je me réjouis d'avoir le soutien de ce consortium d'investisseurs qui croient en nous et perçoivent l'énorme potentiel que représente Force India en termes de business au sein de la F1 aujourd'hui et dans le futur", a commenté Otmar Szafnauer, directeur opérationnel de Force India, cité dans le communiqué.

" Il est vraiment rare qu'une entreprise puisse être sauvée et se retrouve aussi rapidement dans une position de solvabilité".

Force India, qui éprouvait des problèmes financiers, pourra rassurer ses 405 employés et continuer la saison 2018 à la fin août au Grand Prix de Belgique. La qualité des différentes parties impliquées a été impressionnante et a nécessité une attention particulière.

L'équipe d'autre part a de grosses dettes et doit des factures et de l'argent à plusieurs créanciers, notamment Mercedes et au pilote Mexicain Sergio Perez (Salaires-Primes).

Dans la course au championnat des constructeurs, l'écurie nouvellement acquise par Lawrence Stroll est en sixième place devant McLaren et derrière Haas. Les pilotes français Esteban Ocon et mexicain Sergio Pérez concourent actuellement sous ses couleurs. La justice vient d'accepter la proposition du consortium mené par Lawrence Stroll, père du pilote Williams Lance Stroll.

That is the bonne question!

Share