Au moins quatre morts, un suspect arrêté — Fusillade au Canada

Share

Une fusillade a fait au moins quatre morts à Fredericton, la capitale de la province de Nouveau-Brunswick, à l'est du Canada.

Sur Twitter, la police locale a invité les voisins du quartier à éviter la zone et à consulter leur compte pour être tenu au courant des dernières informations. "La police continue de boucler la zone autour de Brookside alors que l'enquête continue". Des policiers, des pompiers et des ambulanciers sont déployés dans le secteur, selon Radio Canada qui parle d'eventuels policiers parmi les victimes. Un autre témoin a cru entendre "une quinzaine de coups de feu", selon CBC. La police n'a pas immédiatement confirmé l'information.

Robert DiDiodato, un habitant du quartier interviewé par CBC, a raconté avoir entendu des bruits de "pétards".

Une vingtaine d'enfants ont été confinés dans leur garderie, a témoigné Rachel Le Blanc. Elle est survenue en début de matinée, vers 7h du matin, selon plusieurs témoins. "Ça faisait 'pop, pop, pop'", a-t-il déclaré. Les premières images de la chaîne CBC montrait de nombreuses voitures de police et des ambulances encadrant une zone résidentielle, pavillonnaire.

La province du Nouveau-Brunswick, dans le sud-est du pays, avait déjà connu une fusillade meurtrière en juin 2014.

Dans la soirée du 22 juillet, un homme a ouvert le feu dans une artère animée de Toronto, tuant une jeune fille de 18 ans et une fillette de 10 ans, et blessant 13 autres personnes. La fusillade avait été revendiquée par le groupe État islamique (EI), mais la police a affirmé n'avoir aucune preuve permettant d'étayer cette revendication.

Share