L'aveu de Trump sur son fils

Share

Pour la première fois, Donald Trump a reconnu dimanche que son fils Donald Trump Jr avait rencontré une avocate russe pendant la campagne présidentielle de 2016 pour obtenir des informations sur Hillary Clinton.

L'été dernier, le fils aîné du président américain a publié un échange de courriels portant sur la préparation de cette rencontre avec une avocate russe susceptible d'avoir des informations nuisibles à la campagne de Clinton.

Il indiquait alors que l'avocate " n'avait pas d'information à donner " et qu'elle avait alors voulu discuter du problème de l'adoption et de la loi américaine Magnitsky, qui sanctionne les responsables russes liés aux violations de droits de l'homme.

Sur son compte Twitter, le président américain épingle sa cible favorite, les médias généralistes: "Les 'Fake News' rapportent, une pure invention, que je suis inquiet à propos de la réunion que mon merveilleux fils, Donald, a eu à la Trump Tower [en juin 2016]." .

En même temps, pendant des années, Michael Cohen, un ancien avocat privé de Donald Trump, chargé de faire disparaître les ennuis de ce dernier, a confirmé à l'équipe de Robert Mueller que Donald Trump Jr avait rencontré les avocats russes avec la permission de son père. Chose étonnante, Trump oublie avoir fait des révélations sur cette affaire, arguant que la rencontre entre son fils et l'avocate, en 2016 à New York, était organisé pour obtenir des informations sur son adversaire politique.

Fake News reporting, a complete fabrication, that I am concerned about the meeting my wonderful son, Donald, had in Trump Tower. Un rendez-vous qui a été dénoncé comme un indice d'une tentative de collusion avec Moscou. Une décision très étonnante alors que l'entourage du milliardaire républicain a avancé plusieurs versions depuis que cette embarrassante réunion a été révélée dans la presse il y a un an. Trump Junior avait dans un premier temps expliqué que ce rendez-vous avait pour sujet un contentieux entre Washington et Moscou.

Un argument qui ne convainc pas les démocrates. Maintenant vous dites que vous n'étiez pas au courant avant [qu'elle ait lieu].

The Russians offered damaging info on your opponent.

You then misled the country about the purpose of the Trump Tower meeting when it became public. Et cela n'a mené à rien. La question est: en quoi serait-ce illégal? Quelle loi, quelle disposition, quelle règle, quelle régulation ont-elles été violées?

Share