" "Pyongyang critique " l'impatience " des Etats-Unis

Share

Les Etats-Unis ont appelé samedi à "maintenir la pression" sur la Corée du Nord pour qu'elle abandonne ses armes atomiques, provoquant une nouvelle fois la colère de Pyongyang qui a dénoncé "l'impatience" de Washington.

L'administration Trump ne se voile pas la face sur les efforts de dénucléarisation de la Corée du Nord, a affirmé dimanche un haut conseiller de la Maison Blanche, après un rapport de l'ONU affirmant que Pyongyang poursuit son programme d'armement.

Le rapport a déclaré la Corée du Nord "n'a pas cessé ses programmes nucléaire et de missiles et a continué à défier les résolutions du Conseil de Sécurité par le biais d'une augmentation massive de l'illicite d'un navire à l'transferts de produits pétroliers, ainsi que par des transferts de charbon à la mer en 2018", selon Le Guardian. "Le processus de dénucléarisation de la péninsule (coréenne) est un processus pour lequel nous savons tous qu'il faudra du temps". En l'absence d'un véritable entretien, la délégation américaine a remis au ministre nord-coréen une lettre de Donald Trump à Kim Jong Un, nouvel épisode de la diplomatie épistolaire qui accompagne le spectaculaire rapprochement, depuis le printemps, entre les deux pays ennemis. Au cours d'une cérémonie sur la base aérienne de Hickam, il a estimé que cette restitution était un signe de progrès après la réunion historique du 12 juin à Singapour entre le président américain Donald Trump et le leader de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Jong Un."Je sais que le président Trump est reconnaissant au président Kim d'avoir tenu parole", a-t-il dit. "Et surtout quand on avance des exigences unilatérales qui ne vont faire que saper la confiance au lieu de la renouveler", a-t-il ajouté.

"Tant que les Etats-Unis ne montreront pas dans la pratique leur volonté d'éliminer ce qui nous pose problème, il n'y aura aucune possibilité que nous avancions de notre côté", a mis en garde le chef de la diplomatie nord-coréenne.

Le secrétaire d'État américain a été particulièrement virulent envers la Russie, qu'il soupçonne de toujours faire affaire avec des Nord-Coréens.

"Je suis optimiste sur le fait que cela se fera dans les délais prévus et que le monde célébrera l'accomplissement de ce que le Conseil de sécurité des Nations Unies a demandé", a déclaré Pompeo lors d'une conférence de presse.

Lors d'une rencontre avec son homologue chinois Wang Yi en marge du forum de l'Asean, le ministre américain des Affaires étrangères a souligné vendredi "l'importance de la poursuite de la mise en oeuvre de toutes les résolutions" onusiennes, selon un communiqué du département d'Etat.

"Le président Kim a pris un engagement", a martelé le chef de la diplomatie américaine, celui "de dénucléariser son pays".

Share