Aux États-Unis, le chômage baisse toujours

Share

De son côté le taux de chômage a reculé à 3,9% contre 4% en juin.

Les créations d'emplois ont décéléré aux Etats-Unis en juillet du fait de la pénurie d'une main d'oeuvre qualifiée mais ont conservé un rythme assez élevé, le taux de chômage continuant à baisser. Il avait atteint un plus bas de 18 ans en mai à 3,8%. En revanche, la baisse des créations d'emplois a été plus marquée que prévu.

En juillet, il y avait 6,3 millions de chômeurs aux Etats-Unis, 676.000 de moins qu'il y a une an.

Le rapport mensuel publié vendredi par le département du Travail montre que l'économie américaine a créé le mois dernier 157.000 emplois non-agricoles et les statistiques de mai et juin ont été révisées pour faire état de 59.000 créations d'emploi supplémentaires par rapport aux précédentes estimations.

Une enquête auprès des dirigeants de petites et moyennes entreprises publiée mardi montrait qu'un nombre record de PME ne parvenaient à recruter. Les petites entreprises ont aussi dit qu'elles rencontraient des difficultés pour embaucher du personnel non qualifié.

Reste à savoir si les tensions sur le marché du travail vont finir par provoquer une envolée des salaires. Le salaire horaire moyen a progressé de seulement 0,26 % pour atteindre 27,05 dollars (environ 23 euros). Cela représente une hausse des rémunérations de 2,7% sur l'année, en dessous de l'inflation mesurée par l'indice des prix à la consommation CPI (2,9% sur un an en juin).

Le secteur manufacturier a créé 37.000 emplois le mois dernier après 33.000 en juin.

Share