Elon Musk livre lui-même une Tesla Model 3 à des clients !

Share

Cette fois, c'est donc l'effet inverse avec un cours en Bourse de Tesla qui a bondi de quelque 10% après la présentation des résultats financiers trimestriels, d'autant que se profile un rythme de production de 6000 Tesla Model 3 / semaine d'ici fin août.

L'attitude du médiatique patron de Tesla, apparu assagi lors de la communication des résultats mercredi, a aussi fait la différence.

Aux Etats-Unis, le nouveau véhicule électrique du constructeur californien serait déjà en tête des ventes de la catégorie des petites berlines premium, devant tous ses concurrents électriques ou à motorisation thermique.

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla, qui tente de résorber d'importants retards de production de son Model 3, a plus que doublé sa perte au deuxième trimestre, à 717,5 millions de dollars, pire que prévu.

"Il n'y a vraiment aucune excuse pour les mauvaises manières", a-t-il assuré usant d'un ton plus humble qu'à l'accoutumée. Il a livré 18.449 Model 3 sur le deuxième trimestre.

Les investisseurs ont préféré tourner les yeux vers l'avenir du groupe, qui joue gros avec son dernier-né, le Model 3, qui a connu de gros retards de production, entraînant une longue attente pour les clients.

"Notre première impression est positive", a estimé l'analyste Efraim Levy, de CFRA Research, disant apprécier la modestie des prévisions qui semblent plus réalistes que d'habitude.

Le groupe, qui a des légions de fans allant de l'acteur oscarisé Leonardo DiCaprio au rappeur Kanye West, avait évoqué il y a deux ans viser une production de 500.000 voitures par an en 2018, alors que celle-ci n'atteignait même pas 100.000 en 2017. Tesla prévoit même de parvenir aux 10 000 unités/semaine dès que possible.

Le groupe a dit aussi s'attendre à produire 50 à 55.000 Model 3 au troisième trimestre et a redit espérer dégager son premier bénéfice d'ici la fin de l'année.

Tesla améliore ses capacités de production "en améliorant l'utilisation de nos chaînes existantes et en faisant des améliorations ciblées pour régler les goulets d'étranglement plutôt que de construire de nouvelles chaînes", dit encore le groupe de M. Musk, jugeant que c'est "l'approche la plus cohérente financièrement".

Les flux de trésorerie disponible, qui mesurent la capacité d'une société à financer ses investissements, s'élèvent à 2,24 milliards de dollars, ce qui éloigne à court terme le spectre d'une levée de nouveaux capitaux.

Autres remous récents pour Tesla, il a annoncé en juin une baisse de 9% de ses effectifs et il fait l'objet d'enquêtes sur son système d'aide à la conduite Autopilot, censé préfigurer la conduite autonome, impliqué dans des accidents ces derniers mois, dont certains mortels.

Le temps se couvre pour Tesla, dont la hype commence lourdement à retomber après des années de production erratique et de résultats en dent de scie. Le chiffre d'affaires est ressorti un peu au-dessus des attentes, à 4 milliards de dollars ( 43%).

Share